Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 14:43

Dominique Venner"La bibliothèque d'un jeune activiste, même dévoreur de livres, était mince. Dans la mienne, à côté de nombreux ouvrages historiques, figuraient en bonne place Les Conquérants de Malraux, La Réforme intellectuelle et morale de Renan ou La Généalogie de la morale de Nietzsche, lue et relue, ce qui était déjà d'un autre calibre ! Mais si mes idées étaient courtes, mes instincts étaient profonds."

 

(Source : Dominique Venner in Le Choc de l'Histoire, Via Romana, 2011).

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 13:18

Mabire"La remise en question, coutumière à cet âge, trouvait dans Frédéric Nietzsche un merveilleux combustible. Je découvrais enfin un maître qui remplaçait dans sa pureté absolue les littérateurs de mon adolescence : Montherlant, Malraux, Saint-Exupéry, cette trinité inséparable de ma génération. Mieux valait s'abreuver directement à la source de notre siècle : Nietzsche prophète exemplaire, guérisseur magique, fraternel déchiré... J'égrenais les litanies de Zarathoustra."

(Source : La torche et le glaive de Jean Mabire, éditions Libres Opinions, 1994. Jean Mabire, écrivain normand et européen, est l'auteur de l'indispensable Thulé, le soleil retrouvé des Hyperboréens, éditions Pardès, 2002.)

Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 11:04

D'Annunzio"Maintenant, prêtons l'oreille à la voix du magnanime Zarathustra, ô Cenobiarca, et préparons dans l'art, avec une foi vaillante, l'avènement de l'ÜBERMENSCH, du superhomme."

 

Gabriele D'Annunzio, préface au roman Triomphe de la mort, 1894.

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 15:05

Gabriele Adinolfi"Le Surhomme du faubourg sort de sa tannière". C'est ainsi que le quotidien ultra-communiste Lotta Continua qualifia le militant nationaliste-révolutionnaire italien Gabriele Adinolfi après qu'il fut intervenu dans le cadre d'occupations non conformes à Rome (Casa Montag, Casa Pound). Né à Rome en 1954, Gabriele Adinolfi, militant nationaliste-révolutionnaire depuis 1968, a fondé en 1976 Lotta Studentesca, devenue ultérieurement Terza Posizione, avec Giuseppe Dimitri et Roberto Fiore. Il poursuit entre autre le projet métapolitique Polaris qui vise à une "mutation anthropologique" et à la "qualification des élites". (Source: http://www.gabrieleadinolfi.it/plombaut.html)

 

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 15:21

Visage à l'aigle TremoisTrémois, l’un des grands maîtres de l’art du dessin du XX° siècle, a réalisé de nombreux Grands Livres Illustrés dont Le chant de la nuit de Nietzsche (1976). Dans la préface de Nietzsche Hyperboréen ou l'école du surhomme, Olivier Meyer le cite parmi les artistes nietzschéens. Il suffit pour s'en convaincre de remarquer la récurrence de l'aigle de Zarathoustra dans son oeuvre ainsi que l'esthétique hyperboréenne des figures dessinées, sans oublier un univers érotique que le sage de Sils Maria n'aurait pas désavoué eu égard sa philosophie du corps et de l'esprit sains.

Partager cet article
Repost0
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 09:58

Vacher-de-Lapouge"Ce qu'il faut chercher c'est (...) la production des surhommes"

(Lettre du 28 mai 1931 de l'anthroposociologue Georges Vacher de Lapouge à Ludwig Schemann fondateur de la Gobineau-Vereinigung. Source : La Couleur et le sang de Pierre-André Taguieff, Mille et une nuits, 1998.) 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 08:30

Hana-NitscheLa top allemande Hana Nitsche a fait la Une du magazine FHM en avril. Une parente éloignée du philosophe? Sourires... En tous cas, une belle plante que le surhomme Nietzsche aurait sans doute volontiers fait sa cavalière (avec ou sans fouet?... lol). 

 

"Ce qu’il y a de meilleur appartient aux miens et à moi, et si on ne nous le donne pas, nous nous en emparons : – la meilleure nourriture, le ciel le plus clair, les pensées les plus fortes, les plus belles femmes ! » –"

 

Nietzsche in Ainsi parlait Zarathoustra - La Cène

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 15:20

DrieuMalraux"F.G. - L'une des grandes admirations de Drieu - et ceci dès son adolescence - a été Nietzsche. Lorsqu'il parle de vos oeuvres, il est très sensible à leur aspect nietzschéen. Qu'était le Nietzsche de Drieu?

A.M. - Eh bien c'était d'abord le grand irrationaliste. En second lieu, l'initiateur à la pensée orientale [indo-aryenne], l'homme de l'éternel retour. Et enfin ce qu'il appréciait dans tous les écrits de Nietzsche c'était la magnifique générosite de l'intelligence." (Source: Frédéric J. Grover, Six entretiens avec André Malraux sur des écrivains de son temps (1959-1975), Gallimard, 1978.)

Partager cet article
Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 15:56

Cesare Borgia"(...) c'est dans le fils de ce curieux pape, César Borgia, que Machiavel voyait l'incarnation du prince selon ses voeux, capable "de vaincre ou par force ou par ruse" (Le Prince, ch.7)" (Source: "Machiavel l'Européen" édito de Dominique Venner dans La Nouvelle Revue d'Histoire numéro 53 mars-avril 2011).

 

"Le mot "surhomme", (...). Quand je soufflais à quelqu'un qu'il ferait mieux de s'enquérir d'un César Borgia que d'un Parsifal, il n'en croyait pas ses oreilles."

 

Nietzsche in Ecce homo - Pourquoi j'écris de si bons livres §1

Partager cet article
Repost0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 16:26

saint loup "Toute l'oeuvre de Saint-Loup est dominée par la nostalgie du surhomme nietzschéen (...). L'école du surhomme est bien entendu la guerre, au contact de laquelle l'homme révèle sa vraie valeur. A cet égard, les trois volumes de la trilogie [Les volontaires, Les hérétiques, Les nostalgiques - nda] fourmillent de descriptions d'actes héroïques réalisés par les légionnaires ou les Waffen SS français dans les batailles avec l'armée russe." (Source : "Sous le signe de la roue solaire. Itinéraire politique de Saint-Loup" de Jérôme Moreau aux éditions L'Aencre).

"La guerre et le courage ont fait plus de grandes choses que l’amour du prochain."
 
Nietzsche in Ainsi parlait Zarathoustra – De la guerre et des guerriers

Partager cet article
Repost0