Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 22:33
Pour le meilleur

"Ce qu’il y a de meilleur appartient aux miens et à moi, et si on ne nous le donne pas, nous nous en emparons : — la meilleure nourriture, le ciel le plus clair, les pensées les plus fortes, les plus belles femmes ! "

Nietzsche, "Ainsi parlait Zarathoustra" - La Cène

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 20:18
Des goûts et des couleurs

"Et vous me dites, amis, que « des goûts et des couleurs il ne faut pas discuter ». Mais toute vie est lutte pour les goûts et les couleurs ! "

Nietzsche, "Ainsi parlait Zarathoustra " - Des hommes sublimes

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 19:26
Entre vos mains

"La foudre surhumaine est entre vos mains..."

Olivier Meyer, "Nietzsche. Guide des citations", éd. Pardès.

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 22:16
De la physiologie

"Deuxième principe : créer un parti de la vie, assez fort pour la grande politique : la grande politique fait de la physiologie la reine de toutes les questions, - elle veut élever l'Humanité comme un tout, elle mesure la place des races, des peuples, des individus, d'après leur [-], d'avenir, d'après la garantie de vie que comporte leur avenir, - elle met impitoyablement fin à tout ce qui est dégénéré et parasitaire."

Nietzsche, Fragments posthumes. Début 1888 - début janvier 1889, tome XIV des Oeuvres philosophiques complètes, Gallimard.

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 20:24
Cruel comme la nature

"C'est le féminin dans notre civilisation qui amollit la vision du monde : les hommes grecs sont cruels comme la nature. Les fantasmes de la femme sont autres que ceux des hommes : selon que les uns ou les autres l'emportent dans l'éducation, la civilisation a quelque chose de féminin ou de viril."

Nietzsche, "La Naissance de la tragédie. Fragments posthumes. Automne 1869 - Printemps 1872", éd. Gallimard.

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 20:27
Pour un idéal plus robuste

"Guerre à la conception efféminée de la "noblesse" ! - On ne saurait se passer d'une dose de brutalité en plus, tout aussi peu que d'un certain voisinage avec le crime. Il ne faut pas y chercher non plus le "contentement de soi" ; il faut être aventureux, même vis-à-vis de soi-même, audacieux, destructeur. - Rien du bavardage onctueux des belles âmes. - Je veux faire place pour un idéal plus robuste."

Nietzsche, "La Volonté de Puissance" §444

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 20:28
L'éveil nietzschéen

"Frotte tes yeux, afin d’en chasser le sommeil, toute myopie et tout aveuglement. Ecoute-moi aussi avec tes yeux : ma voix est un remède, même pour ceux qui sont nés aveugles.
Et quand une fois tu seras éveillé, tu le resteras à jamais."

Nietzsche, "Ainsi parlait Zarathoustra" - Le convalescent §1

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 16:52

Nietzsche versus Superman"Le surhomme n’est pas un personnage de fiction. Pour paraphraser Nietzsche dans Ainsi parlait Zarathoustra, le surhomme est le sens de la terre. C’est pourquoi Nietzsche, par la voix de Zarathoustra, interpelle le lecteur qu’il appelle mon frère et lui demande de rester fidèle à la terre. Il met en garde contre les prêcheurs d’arrière monde, le monde des nuées où prospère les faux monnayeurs. Le surhomme est une réalité, un homme au-dessus du troupeau, ici et maintenant, pas une fiction, un personnage de comics book à la superman, fiction compensatrice du complexe de frustration du dernier homme qui se ment à lui-même et se rêve plus grand qu’il ne l’est. Non le surhomme, c’est d’abord, à l’image de Dionysos, le dieu grec du vin, une réalité organique, enracinée dans le vivant, tirant sa force de ses instincts, de son corps comme la vigne de ses racines. Le surhomme est un pur sang et son esprit vif-argent est la manifestation de cette grande santé tant il est vrai, comme le souligne Nietzsche, que le sang est esprit. Il est l’homme de l’Eternel retour, comme la vigne qui meurt l’hiver et renaît au printemps, celui qui dit oui à la vie."

 

Olivier Meyer, "Nietzsche Hyperboréen ou l'école du Surhomme", éditions du Lore, 2011 : link

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 19:41

Breker Flora Futura"Dieu est mort : maintenant nous voulons - que le Surhomme vive."

 

Nietzsche in "Ainsi parlait Zarathoustra" - De l'homme supérieur §2

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 21:38
Bacchus"Tu sembles avoir de noirs desseins, on dirait que tu veux anéantir les hommes ?" - dis-je un jour au dieu Dionysos. "Peut-être, répondit le dieu, mais de façon qu'il en sorte quelque chose pour eux" - Quoi donc ? demandai-je avec curiosité... - Qui donc ? devrais-tu demander." Ainsi parla Dionysos, puis il se tut à sa manière personnelle, si séductrice. Vous auriez dû le voir ! - C'était le printemps, et en tout bois montait la jeune sève."
 
Nietzsche in OPC XII 180 (Citation tirée des Fragments posthumes dans l'édition des Oeuvres Philosophiques Complètes de Nietzsche.)
Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article

Présentation

  • : Nietzsche Académie
  • Nietzsche Académie
  • : Académie de philosophie nietzschéenne.
  • Contact

Recherche