Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 20:14

Artur BalderRéponses de l'écrivain et réalisateur américain d'origine espagnole Artur Balder au questionnaire de la Nietzsche académie. Né en 1974, Artur Balder est l'auteur de romans historiques sur le chef germain Arminius et le duc saxon Widukind dont il a fait un film (link).

 

Nietzsche Académie -  Quelle importance a Nietzsche pour vous ?

Artur Balder - Il est le philosophe le plus important de toute l’histoire humaine.

 

N.A. - Être nietzschéen qu'est-ce que cela veut dire ?

A.B. -Être proche de la compréhension de Nietzsche dans ses principales significations et conclusions existentielles comme autant de chemins ouverts vers de nouvelles perspectives comme le temps, la volonté et l’art.

 

N.A. - Quel livre de Nietzsche recommanderiez-vous ?

A.B. - “Ainsi parlait Zarathoustra”

 

N.A. - Le nietzschéisme est-il de droite ou de gauche ?

A.B. - Nietzsche est de la haute philosophie. La haute philosophie ne peut pas être enfermée dans un moule. Elle peut être interprétée dans autant de sens sociaux et politiques riches et complexes que peut l’être le comportement humain. Nietzsche sera « actuel » pendant les  cinq prochains millénaires tant ses pensées sont énormément en avance.

 

N.A. - Quels auteurs sont à vos yeux nietzschéens ?

A.B. - En tant que fait et par-delà la logique chronologique, Richard Wagner est l’un des auteurs le plus nietzschéen de tous les temps. Nietzsche fit l’expérience du surhomme avec Wagner. Des poètes grecs anciens comme Sappho, Simonide de Ceos ou Théocrite sont pour moi nietzschéens, ainsi que Friedrich Hölderlin… Puis après Nietzsche, suivant une logique chronologique, Jean-Paul Sartre, Martin Heidegger, Theodor W. Adorno…

 

N.A. - Pourriez-vous donner une définition du surhomme ?

A.B. - Le surhomme est la somme de toutes les forces humaines dans leurs possibilités maximales. C’est un phénomène psychologique, une compréhension de la propre volonté et une vision du développement du temps. Il n’y a pas de surhomme sans que ces deux éléments croissent jusqu’à un niveau différent de ce qui est communément compris comme volonté et temps. Le Surhomme est un artiste, peu importe ce qu’il ou elle fait et dans quelle activité, car la créativité, le jeu et le plaisir dans l’action est la motivation centrale de toutes choses dans le sens le plus sérieux et exigeant des ces mots.

 

N.A. - Votre citation favorite de Nietzsche ?

A.B. - « Formule de mon bonheur : un oui, un non, une ligne droite, un but…» [Nietzsche in « Le Crépuscule des idoles » - Maximes et pointes §44]

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 21:38
Bacchus"Tu sembles avoir de noirs desseins, on dirait que tu veux anéantir les hommes ?" - dis-je un jour au dieu Dionysos. "Peut-être, répondit le dieu, mais de façon qu'il en sorte quelque chose pour eux" - Quoi donc ? demandai-je avec curiosité... - Qui donc ? devrais-tu demander." Ainsi parla Dionysos, puis il se tut à sa manière personnelle, si séductrice. Vous auriez dû le voir ! - C'était le printemps, et en tout bois montait la jeune sève."
 
Nietzsche in OPC XII 180 (Citation tirée des Fragments posthumes dans l'édition des Oeuvres Philosophiques Complètes de Nietzsche.)
Partager cet article
Repost0
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 21:21

Pompei.jpg"Le mépris de la vie sexuelle, toute souillure de celle-ci par l’idée d’« impureté », est un véritable crime contre la vie, le vrai péché contre la vie, le vrai péché contre le Saint-Esprit de la Vie."


Nietzsche in Ecce homo - Pourquoi j'écris de si bons livres §5

 

(Illustration : détail d'une fresque d'un lupanar à Pompéi.)

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 17:01

Dans une interview accordée au New York Magazine, Jim Morrison a déclaré que pour comprendre vraiment Nietzsche, il fallait lire La Naissance de la Tragédie. (Source : Philosophie magazine février 2014).

 


JIM MORRISON impro piano EN FRANCAIS par jimboetfred

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 15:02

le-roi-veneur.jpg"Le Roi Veneur" link d'Olivier Meyer est un conte du Graal sur les traces de Dominique Venner, un écrit de combat nietzschéen pour le réveil des Européens.

 

 

"Venner, le seul authentique continuateur de Nietzsche après Drieu et Jünger" Olivier Meyer

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 19:35
Friedrich-Nietzsche-copie-1.jpg"Les temps de la témérité spirituelle sont revenus, comme les cerisiers en fleurs. Soyons téméraires d'aimer notre langue et notre Patrie, soyons téméraires d'aimer ce qui nous enchante et nous allège ! Soyons téméraires d'envols et d'intelligences retrouvées avec nos Maîtres d'armes et de mots. Soyons téméraires à devancer nos grandes Idées, qui nous suivent, comme le disait Nietzsche "sur des pattes de colombe".
 
Luc-Olivier d'Algange in "Lectures pour Frédéric II", éditions Alexipharmaque link
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 09:22
sloterdijk.jpg"Tout cela est déjà en partie présent chez Nietzsche, lorsqu'il osait se décrire comme une force majeure en imaginant les influences à long terme de ses idées. L'embarras causé par ces propos tient au fait qu'il faudrait attendre des siècles ou des millénaires avant de pouvoir juger de telles prétentions. Qui a le souffle suffisamment long pour être en mesure d'imaginer une époque dans laquelle Nietzsche serait aussi loin dans l'Histoire que Platon l'était pour Nietzsche ? Il suffit qu'il soit bien clair que les prochaines longues périodes seront pour l'humanité celles des décisions politiques concernant l'espèce. Ce qui se décidera, c'est si l'humanité ou ses principales parties seront capables d'introduire des procédures efficaces d'auto-apprivoisement."

Peter Sloterdijk in "Règles pour le parc humain"
Partager cet article
Repost0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 22:25

carla-bruniCarla Bruni n'est pas qu'une belle plante, la preuve, elle cite Nietzsche devant Nicolas Sarkozy qui malheureusement ne l'a pas suivie dans cette philosophie qui lui eût valu à n'en point douter la victoire et la sympathie des Français avides d'un redressement aristocratique. A bon entendeur pour 2017, la victoire passera par une révolution nietzschéenne des valeurs, une révolution par le haut, du courage, des réformes, du grand art.

 

"Un jour, elle [Carla Bruni] cite Nietzsche devant le président : "Aujourd'hui le moi est dans le troupeau. Demain le troupeau sera dans le moi." Et elle insiste : "Pourquoi tu ne cites pas Nietzsche ?" Nicolas Sarkozy répond : "Tu me vois parler de troupeau ? Tu imagines les commentaires ?" ".

 

(Source de la citation : "Maquillages : les politiques sans fard" de Christophe Barbier, éditions Grasset.)

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 20:43

Eeternel-Retour-Cocteau.jpg"Si l'on en croit la version qu'il donna du mythe médiéval de Tristan et Yseult, Cocteau se sentait apparemment plus en accord avec les théories philosophiques de Nietzsche - d'où le titre du film réalisé en 1943 sur son scénario et ses dialogues par Jean Delannoy : L'Eternel Retour. L'amour devient ici une fatalité contre laquelle la volonté des amants ne peut rien. Mythe parmi les mythes, l'amour serait une puissance intemporelle qui ne cesserait jamais, de siècles en siècles, de reproduire les mêmes tourments sur les humains. A l'instar de Nietzsche, Cocteau disait avoir voulu prouver ainsi que des situations ou des états en tous points identiques pouvaient être revécus inconsciemment à diverses époques par des personnes différentes."

(Source : "A la rencontre de Jean Cocteau... miroirs et chatoiements" de Kathleen Hyden-David in "Le magazine du Bibliophile" numéro 109 novembre 2013)

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 18:49

Ragnarok-copie-1.jpg"Dans le paganisme, il n'y a pas de péché a priori, il n'y a pas faute selon une loi écrite à l'avance, c'est une question de subjectivité. Ce qui fait dire à Nietzsche dans Par-delà le bien et le mal : "Il n'y a pas de phénomènes moraux, il n'y a que des interprétations morales des phénomènes"."

 

Gilbert Sincyr in Le Paganisme. Recours spirituel et identitaire de l'Europe, éditions l'Aencre.

 

Partager cet article
Repost0