Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 09:48

venise Il existe une parenté spirituelle qui unit les poètes par-delà le temps et qui amène leurs pas à Venise. C'est le cas de Friedrich Nietzsche et Olivier Mathieu. Aurore de Nietzsche, sous-titré Réflexions sur les préjugés moraux, a été rédigé dans la cité lacustre. Olivier Mathieu y a également séjourné à de nombreuses reprises et son dernier recueil de poèmes Les derniers feux du bel été (Editions des Petits Bonheurs, 2011) consacre plusieurs poèmes à la Sérénissime.

 

"Ainsi la lune pleine trône,

Ainsi trône la pleine lune

Au haut des escaliers de marbre

Et il faut attendre longtemps

(Parfois la longue attente est vaine)

Pour que passe humain ou humaine

Et s'arrête de temps en temps

Et je fus sur le front de guerre

Ainsi, jusqu'au dernier minuit.

 

Bien plus tard, Venise s'éveille

(Aux marchés, les poissonniers crient),

Venise qui sans cesse meurt

Et je porte déjà le deuil

Des soleils qui se lèveront

Bien après ma mort sur Venise.

 

C'est le grand soleil maintenant

Qui brûle sur le marbre blanc

Où reflets de la lune, hier

Et lampions de couleur glissèrent.

 

Et plus tard, Venise s'éveille

Mais c'est le vieux Comte qui veille

Sur tout instant mélancolique:

Tous les voyages sont fortuits

Si ce n'est le dernier voyage.

Et si l'instant mélancolique

Se sut peut-être poésie,

Il ne se saura point poème.

La plus grande question peut-être

Est, même s'il ne semble pas:

Mais faut-il, en quittant Venise,

Se tourner jamais en arrière?

Saluer, sur l'arche du pont,

Plus loin qu'au coin de la ruelle

Tous m'ont oublié, toutes elles,

Un signe de main qui s'éloigne?

Conserver d'un adieu l'image?

L'été meurt, tristesse infinie."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Kultur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nietzsche Académie
  • Nietzsche Académie
  • : Académie de philosophie nietzschéenne.
  • Contact

Recherche