Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 07:29

"Après les drames du vingtième siècle (vous voyez ce que je veux dire?), et après l’établissement de la démocratie en Europe, et après tous les génies et les politiciens et les penseurs qui se sont succédé, et après la chute du Mur de Berlin, et après la libre circulation de (presque) toutes les idées, et après l’élection de Barack Hussein Obama Junior, et après la mort de Bin Laden, et après Chirac et la réduction de la fracture sociale, et après Sarkozy et la France forte, et après la prodigieuse victoire de la France contre l’Ukraine, comment donc peut-il demeurer autant de gens déprimés?

Ce qui est le plus frappant, c’est le nombre de gens déprimés.

La “dépression” fait fonctionner le petit commerce des médocs. Tu prends une petite pilule, tu avales la pilule. C’est très important: tu dois absolument bien avaler, bien à fond, la pilule.

Et là – si tu avales bien la pilule – tu commences à voir le monde sucré, si t’as pas assez de sucre tu vas en trouver partout, du sucre. Tu allumes la télé sucrée, tu lis les oeuvres complètes et sucrées de Monsieur Freud, tu lis la Bible sucrée t’iras au paradis, tu écoutes un “hit” planétaire sucré des Bee Gees (ou compagnie), tu emploies la méthode Coué sucrée, tu te répètes que la vie est belle, tu répètes “la vie est belle” comme d’autres comptent les moutons pour s’endormir.

Jusqu’au jour où tu t’éveilles et que ta première pensée est que la vie est belle, et que t’as de la chance de vivre dans le libre Occident, et que t’as de la chance de pas avoir vécu sous des régimes où la vie elle était pas sucrée, et que t’as des centaines d’amis sur Facebook, et que la Sécu est bien bonne de te rembourser les petites pilules que le médecin te prescrit quand tu commences à douter du fait que la vie soit sucrée, et que t’as le droit de vote et ta carte d’électeur, et qu’il te reste plus que dix ou vingt ou trente ou quarante ans à trimer en reversant la moitié de ton salaire à l’Etat, mais que t’auras le droit à un mois de vacances par an et qu’au bout de tout ça on te filera le droit à la retraite, putain c’est vrai que la vie est belle, mon pote, t’es libre et t’as le droit de dire ce que tu penses à condition de penser ce qu’on te dit de penser, et de dire ce qui est permis de dire, la vie est sucrée.

Soyez un peu plus désespérés, si vous en êtes encore capables. Ce dont je doute.

Ça vous aidera à être moins ”déprimés”.

Mais non, vous n’en ferez rien : 99, 99 % des gens qui liront ceci ont pris leur petite pilule, aujourd’hui.

Plus j’y pense, et plus je suis un connard, je trouve pas la vie sucrée, j’ai jamais pris de petites pilules, j’ai jamais avalé la pilule."

(Source: le site officiel d'Olivier Mathieu dit Robert Pioche http://leblogderobertpioche.wordpress.com/2012/06/17/la-depression-menace-t-elle-le-monde-la-vie-est-belle-la-vie-est-sucree-mais-je-prone-le-desespoir-ce-qui-prouve-que-je-suis-un-gros-con-et-que-je-navale-pas-la-pilule/)

 

"« Nous avons inventé le bonheur, » — disent les derniers hommes, et ils clignent de l’œil.

Ils ont abandonné les contrées où il était dur de vivre : car on a besoin de chaleur. On aime encore son voisin et l’on se frotte à lui : car on a besoin de chaleur.

Tomber malade et être méfiant passe chez eux pour un péché : on s’avance prudemment. Bien fou qui trébuche encore sur les pierres et sur les hommes !

Un peu de poison de-ci de-là, pour se procurer des rêves agréables. Et beaucoup de poisons enfin, pour mourir agréablement. "

 

Nietzsche in Ainsi parlait Zarathoustra - Le Prologue

Partager cet article

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Kultur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nietzsche Académie
  • Nietzsche Académie
  • : Académie de philosophie nietzschéenne.
  • Contact

Recherche