Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 09:40

"Le problème, c’est qu’il n’est même pas exact que l’édition Colli-Montinari nivelle indistinctement tout. Dans la Großoktav-Ausgabe (vol. XIII, p. 43), nous pouvons lire ce fragment : 3  CM, VII, p. 379.

"Celui qui, en tant qu’homme de connaissance, a reconnu qu’en toute croissance et à côté d’elle s’exerce en même temps la loi du dépérissement et que pour la création une décomposition et un anéantissement impitoyables sont nécessaires, celui-ci doit apprendre en outre à tirer une sorte de joie de cette vision pour pouvoir la supporter – ou il ne sera pas apte à la connaissance. C’est-à-dire qu’il doit être capable d’une cruauté raffinée et de se former à elle d’un cœur résolu. Si sa force se situe encore plus haut dans la hiérarchie des forces, s’il est lui-même un des créateurs et non pas seulement un spectateur, il ne suffit pas qu’il soit capable de cruauté à la vue de beaucoup de souffrance, de décadence, de mort : un tel homme doit être capable de créer lui-même la souffrance avec joie, il doit connaître la cruauté de sa main, en acte, et non pas seulement avec les yeux de l’esprit."

Rapporté dans une édition encore considérée comme prestigieuse, inséré par Bäumler dans son anthologie nietzschéenne destinée à illustrer et célébrer l’« innocence du devenir », le fragment est ensuite repris par Nolte qui l’utilise pour étayer sa lecture. Nietzsche aurait riposté à l’« anéantissement » de la bourgeoisie invoquée par Marx par un projet de « contre-anéantissement » : « Avec plusieurs dizaines d’années d’avance, Nietzsche a fourni à l’antimarxisme politique radical du fascisme son archétype spirituel, et on peut dire que Hitler lui-même n’a jamais été tout à fait au niveau de cet archétype ». C’est une thèse provocante qui peut-être aurait mérité une discussion beaucoup plus ample que celle à laquelle elle a donné lieu. Mais qu’advient-il du fragment en question à l’intérieur de l’édition Colli-Montinari ? En tant que version préparatoire du § 229 de Par-delà bien et mal, il est reporté dans les « Notices et notes » de l’édition Adelphi de Par-delà bien et mal et dans les volumes de l’apparat critique de la Kritische Gesamtausgabe et de la Kritische Studienausgabe, pour disparaître totalement de la version numérique de la Kritische Studienausgabe qui, en l’état actuel, ne reproduit pas les volumes consacrés à l’apparat critique." (Source: Domenico Losurdo , « Les lunettes et le parapluie de Nietzsche  », Noesis, N°10, 2006. URL : http://noesis.revues.org/index612.html)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Débats
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nietzsche Académie
  • Nietzsche Académie
  • : Académie de philosophie nietzschéenne.
  • Contact

Recherche