Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 16:05

Nietzsche187a1"La volonté de puissance, c'est la volonté de puissance ! Inutile de jouer sur les mots, comme le font les intellectuels efféminés. C'est la volonté de survivre, de dominer et de vaincre, la loi fondatrice de toute vie. (...) Tous ces crachoteurs philosophards, qui tentent de détourner Nietzsche (comme ils ont détourné Céline et d'autres), nous expliquent, avec la classique posture d'imposteurs, qu'au fond le Surhomme n'est pas le Dominateur, mais le "penseur" qui domine son "empire intérieur", bref, une sorte de moine, d'ascète mondain, mais surtout pas un guerrier ! Biaiseries d'exégètes travestisseurs. Mais lisons clairement Nietzsche, sans ces pas-de-menuet de petits maîtres interprétateurs terrorisés par l'idéologie dominante. Il a dit ce qu'il a dit, et pas le contraire. La théorie du Surhomme et de la volonté de puissance est bien à prendre au premier degré. Méfions-nous de ces neutralisateurs, qui "interprètent" tous les grands auteurs européens, les aseptisent, les relisent selon une grille politiquement correcte (au "deuxième degré"), faute de pouvoir les censurer."

 

Guillaume Faye, "Avant-guerre", éd. L'Aencre, 2002.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Débats
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nietzsche Académie
  • Nietzsche Académie
  • : Académie de philosophie nietzschéenne.
  • Contact

Recherche