Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 20:37
Nietzsche187a1"C'est tellement évident qu’on oublie de le souligner. Nietzsche chantre du surhomme est lui-même un surhomme, et pour cause on ne parle bien que de ce que l’on connaît bien. Et en effet, comme le rappelle plus d’une fois Nietzsche, toute philosophie est une confession de son auteur. Ce qui veut dire, dans une certaine mesure, que la philosophie du surhomme est en quelque sorte l’histoire du devenir surhumain de Nietzsche. Le personnage de Zarathoustra, le double surhumain de Nietzsche, est à ce titre paradigmatique. Son histoire dans Ainsi parlait Zarathoustra  est à bien des égards celle de Nietzsche, un témoignage masqué autobiographique pour qui sait lire entre les lignes. Zarathoustra, un ermite vivant dans la montagne, retourne auprès des hommes après dix années de solitude pour leur prêcher le surhomme. Il ne trouvera pas d’écho à son message auprès des hommes de la place du marché qui lui préfèrent le spectacle d’un funambule. Dépité, Zarathoustra retournera dans la montagne chercher des compagnons. Nietzsche avait quitté l’université de Bâle où il avait enseigné presque dix ans quand il écrivit Ainsi parlait Zarathoustra . Ses livres n’avaient qu’un faible écho et l’enfermaient dans l’incompréhension de ses contemporains. Nietzsche, incompris, n’en perd pas pour autant la foi en sa mission de vérité et se jette à corps perdu dans la rédaction de « son plus grand présent fait à l’humanité ». Plus qu’aucun autre Ainsi parlait Zarathoustra est un livre positif, son oeuvre créatrice, un texte sacré pour reprendre la formule de son ami Peter Gast, le cinquième évangile selon Nietzsche lui-même. Nietzsche incarne avec cette oeuvre la figure de l’« enfant », une figure constructive, l’annonciation du surhomme. A y bien regarder, la vie et l’oeuvre de Nietzsche témoignent de son devenir surhumain. L’enfance marquée par la soumission au contexte familial religieux, la vocation de pasteur. Puis, petit à petit, la transmutation en marche. La mutation par l’esprit. La découverte dans une librairie à Leipzig, alors qu’il est étudiant, du livre de Schopenhauer Le monde comme volonté et comme représentation . L’affranchissement progresse par étape. La rencontre de Wagner. L’attachement à la métaphysique. Mais le devenir surhumain est une évolution qui éternellement se surmonte. Ce sera Humain, trop humain  dédié à Voltaire puis Aurore qui le verra s’éloigner du romantisme wagnérien pour adopter un tournant d’esprit libre, critique à la mode des moralistes français du XVII ème siècle. Les métamorphoses continuent. La figure du lion s’exprime, celle essentiellement de la destruction des anciennes valeurs. Jusqu’à la révélation, le Grand Midi, l’heure de l’ombre la plus courte, le moment de vérité, la prise de conscience, le contact direct de l’intuition avec la vérité, la vision de l’Eternel Retour le 14 août 1881 en Engadine non loin de Surlei près du lac Silvaplana lors de l’une de ses marches, le type Zarathoustra qui passe devant lui, l’inspiration géniale qui débouchera sur son oeuvre poétique à la sagesse supérieure Ainsi parlait Zarathoustra. Nietzsche en créant son oeuvre se crée lui-même. « En l’homme sont réunis créature et  créateur : en l’homme, il y a la matière, le fragment, l’exubérance, le limon, la boue, la folie, le chaos ; mais en l’homme il y a aussi le créateur, le sculpteur, la dureté du marteau, la contemplation divine du septième jour. Comprenez-vous cette antithèse ? » (in Par-delà le bien et le mal §225).

Oui nous comprenons, le surhomme est cette antithèse, l’homme créé par lui-même qui éternellement se surmonte. Nietzsche est ce surhomme qui a refusé le confort de l’immobilisme et des conservatismes en tous genres pour créer une oeuvre, son oeuvre et devenir ainsi lui-même, définition même du surhomme, un homme en devenir se créant lui-même à travers son oeuvre."

 

couverture Nietzsche[1](Source : Nietzsche Hyperboréen ou l'école du surhomme d'Olivier Meyer, éditions du Lore, 2011).

Partager cet article

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Figures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nietzsche Académie
  • Nietzsche Académie
  • : Académie de philosophie nietzschéenne.
  • Contact

Recherche