Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 19:42

crucifixionJudéo-christianisme, le mot hérisse le poil des chrétiens conservateurs qui lui préfèrent le terme d'helleno-christianisme, concept développé notamment par Yvan Blot dans son ouvrage L'héritage d'Athéna ou les racines grecques de l'Occident. Pour abonder dans leur sens, il est vrai que l'Eglise a joué un rôle de conservateur de la culture antique en prenant soin dans ses écoles d'enseigner les humanités. Ce qui a pu faire dire à Maurras que l'Eglise catholique nous avait préservé du christianisme... Sans oublier Drieu la Rochelle qui dans Notes pour comprendre le siècle fait l'apologie du christianisme viril de l'époque médiévale, du Christ blanc et solaire d'un peuple jeune et racé. Le problème, c'est que la situation a involué. L'Eglise conciliaire ne fait plus barrage à l'idéologie proto-bolchévique du christianisme et le peuple français n'a de plus en plus de Franc que le nom... Résultat des courses, le christianisme exhale désormais son parfum méphitique de ses origines plébéiennes, sa morale d'esclave triomphe sous l'étiquette auto-proclamée du bien et de l'amour du prochain (laïcisée de nos jours sous l'appellation Droits de l'homme). La solution du problème ne viendra pas du problème. Il est temps de changer de logiciel mental sous peine d'un grand suicide comme l'avait prophétisé Robert Dun dans son roman éponyme. Devenez ce que vous êtes, un bon Européen à l'instinct agonal et à la morale d'esthète, pour qu'Athèna ait toujours les yeux pers. Athena

 

"Le christianisme, né de racines judaïques, intelligible seulement comme une plante de ce sol, représente le mouvement d’opposition contre toute morale d’élevage, de la race et du privilège : – il est la religion anti-aryenne par excellence : le christianisme, la transmutation de toutes les valeurs aryennes, la victoire des évaluations des Tchândâla, l’évangile des pauvres et des humbles proclamé, l’insurrection générale de tous les opprimés, des misérables, des ratés, des déshérités, leur insurrection contre la « race », – l’immortelle vengeance des Tchândâla devenue religion de l’amour…"

 

Nietzsche in Le Crépuscule des idolesCeux qui veulent rendre l’humanité « meilleure » §4

Partager cet article

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Kultur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nietzsche Académie
  • Nietzsche Académie
  • : Académie de philosophie nietzschéenne.
  • Contact

Recherche