Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 11:27

Dionysos"Le surhomme est un disciple de Dionysos, un homme à l’image du dieu grec du vin et de l’ivresse. S’interroger sur le surhomme revient dès lors à s’interroger sur Dionysos. Dionysos est le dieu de l’éternel retour à l’image de la nature, de la vigne qui meurt en apparence en hiver et qui renaît au printemps. Le surhomme est l’homme qui dit oui à la vie, qui renaît toujours après une épreuve. C’est pour reprendre la terminologie moderne du psychanalyste Boris Cyrulnik, l’homme de la résilience. Le surhomme est l’homme pour qui tout ce qui ne tue pas rend plus fort. Même face au défi de l’éternel retour, il est le grand oui à la vie, l’anti-nihiliste par excellence. Sa personnalité solaire et prodigue l’empêche de sombrer dans le nihilisme, le grand dégoût face à la souffrance et aux différentes épreuves de la vie. Non pas qu’il ne souffre pas mais sa force d’esprit est celui du chevalier de la gravure de Dürer, Le chevalier, la mort et le diable,que Nietzsche admirait tant, un esprit impavide, qui regarde et avance droit devant lui, un homme aristocratique, à cheval sur ses principes et qui ignore le danger. Le surhomme est donc un homme qui a du coeur, au sens de courage. D’ailleurs le coeur est l’organe de la deuxième naissance de Dionysos, le dieu deux fois né. Démembré par les titans, symbole des forces chtoniennes, Dionysos renaît à la vie grâce au coeur, son seul organe survivant, point de départ du retour éternel de la vie. La symbolique est explicite, le courage est la matrice de l’éternel retour, l’idiosyncrasie du surhomme."

(Source: Nietzsche Hyperboréen ou l'école du Surhomme d'Olivier Meyer aux éditions du Lore, 2011.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Devenir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nietzsche Académie
  • Nietzsche Académie
  • : Académie de philosophie nietzschéenne.
  • Contact

Recherche