Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 19:06
De la mystification gauchiste

Le Point du 29 octobre consacre sa Une à Nietzsche avec en sous-titre "le philosophe contre la bêtise et la déprime". Le programme était prometteur, las, grosse déception, l'article de Roger-Pol Droit (Travers serait plus juste...) est une mystification gauchiste de plus sur le sage de Sils-Maria. Ce n'est pas dans mes habitudes d'être réactif, philosophie nietzschéenne oblige, mais la vie - pour paraphraser Nietzsche - est aussi une lutte pour le goût et les valeurs. Roger-Pol Droit invente de toutes pièces un Nietzsche de gauche - comme l'a bien noté par ailleurs le philosophe Clément Rosset - qui n'existe que dans sa cervelle intoxiquée à la moraline, en mettant en avant le concept de "bigarrure" - on est prié de ne pas rire - censé exister dans l'oeuvre de Nietzsche. La ficelle est grosse, l'apologie de la diversité et du multiculturalisme à peine voilée, sans parler de l'antiracisme imaginaire attribué à Nietzsche avec des citations apocryphes non sourcées - on croit rêver - quand "La Généalogie de la morale" est un pamphlet raciste faisant l'apologie de la bête blonde. Je ne parle même pas du surhomme qui est un gros mot dans la bouche des gauchistes qui préfèrent parler de surhumain, beaucoup plus conceptuel et abstrait... Bref, on nage dans le révisionnisme philosophique de gauche le plus grossier, une vision du monde efféminée à leur image, à oublier d'urgence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Débats
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nietzsche Académie
  • Nietzsche Académie
  • : Académie de philosophie nietzschéenne.
  • Contact

Recherche