Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 15:16
L'invention d'un Nietzsche de gauche

"Durant les années 70, les philosophes français, de Michel Foucault à Gilles Deleuze en passant par Jacques Derrida ou Pierre Klossowski, avaient surtout à coeur de laver Nietzsche de la tache que représentait sa récupération par les nazis. C'est pourquoi ils ont inventé de toutes pièces un Nietzsche de gauche, une sorte de penseur de la déconstruction, qui démonterait toutes les idéologies sans en défendre aucune. Quant au thème de la joie et de l'approbation du monde, pourtant omniprésente dans l'oeuvre, ils préféraient le cacher sous le tapis. Car, n'est-ce pas, il y a de la misère dans le monde, des inégalités sociales, des spoliations, des guerres... Approuver ce monde tel qu'il est, louer la réalité, c'est un luxe et un comportement de social-traître. Personnellement, je combats cette manière d'édulcorer Nietzsche - sa pensée, comme celle de Spinoza, est implacable et cruelle. Affirmer le monde, prôner la joie, c'est d'une grande cruauté, puisque cela revient à opposer un front insouciant aux pires catastrophes."

Clément Rosset, extrait de son entretien dans "Nietzsche l'antisystème" hors série n° 26 de Philosophie magazine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nietzsche académie - dans Débats
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nietzsche Académie
  • Nietzsche Académie
  • : Académie de philosophie nietzschéenne.
  • Contact

Recherche